🛋 Minimalisme: l’art de vivre avec peu

A moins de vivre dans une grotte ces dix derniĂšres annĂ©es, vous avez trĂšs certainement, trĂšs probablement et mĂȘme assurĂ©ment entendu parler du minimalisme, cet art de vivre avec l’essentiel.

Pour simplifier la chose, ĂȘtre minimaliste c’est ne pas s’encombrer du superflu, et se contenter de ce dont on a besoin au quotidien, en privilĂ©giant la qualitĂ©, l’Ă©thique, le confort et l’esthĂ©tisme des objets qui nous entourent.

Pas de placards qui dĂ©bordent, de penderie prĂȘte Ă  exploser, de chat disparu sous le dĂ©sordre du salon, et pas non plus d’Ă©tagĂšres de bibelots plein de poussiĂšre qui pleurent de dĂ©sespoir… 😉

Je suis sûre que vous saisissez le concept!

Besoins de base, comme un lit pour dormir ou une chaise pour s’assoir, mais aussi besoins psychologiques et Ă©motionnels, des objets qui nous font du bien au coeur, au moral, et qui nous apportent du confort et de l’esthĂ©tisme, deux valeurs fondamentales Ă  l’Ă©panouissement de l’ĂȘtre humain.

Sur de nombreux blogs et dans beaucoup d’ouvrages sur le sujet -le minimalisme est devenu une vĂ©ritable mode, ce que je dĂ©plore, car le concept a Ă©tĂ© fondamentalement dĂ©formĂ©-, on ne vous parlera que de cet essentiel Ă  la vie de base, Ă  la »survie » mĂȘme, mais pas de la dimension « humaine » qui est pourtant si importante au quotidien.

Bien entendu, le minimalisme est un concept subjectif, dans le sens oĂč personne sur terre n’aura jamais les mĂȘmes besoins que son voisin.

Tout cela change et Ă©volue selon l’Ăąge, le sexe, la culture, la gĂ©nĂ©ration, le contexte social, la profession, la taille de la famille, les rĂȘves que l’on a, les passions qui nous habitent…

Sur ce blog, je vous parlerai de mes possessions, de mon cheminement minimaliste, et peut-ĂȘtre que vous ne serez pas toujours d’accord avec ma notion personnelle de l’essentiel, et c’est trĂšs bien ainsi. Cela montre que vous faites preuve de sens critique et que vous connaissez vos propres goĂ»ts et vos aspirations personnelles.

Chaque ĂȘtre humain est unique, et notre diffĂ©rence fait notre force, alors je suis heureuse Ă  l’idĂ©e que vous ne possĂ©diez pas les mĂȘmes affaires que moi!

Devenir minimaliste est une rĂ©flexion profonde qui vous entraĂźne bien plus loin que vous ne pourriez l’imaginer dans la connaissance de soi.

Je peux dire, aprĂšs presque 10 ans d’Ă©tude et d’application du minimalisme au quotidien que cette façon d’ĂȘtre, de vivre et mĂȘme de penser m’a bouleversĂ©e en profondeur, et m’a amenĂ©e Ă  vivre avec bien plus de richesse intĂ©rieure et de bontĂ© que ce que je n’aurais jamais pu l’imaginer.

J’ai aujourd’hui Ă  coeur de transmettre ce que j’ai appris sur le sujet, ce que j’ai compris Ă©galement, car j’ai fait un certain nombre d’erreurs, en tombant dans l’extrĂȘme par exemple, et si mon humble expĂ©rience peut vous aider Ă  y voir plus clair dans vos placards, et peut-ĂȘtre, je l’espĂšre, dans vos vies, alors ce blog a parfaitement sa raison d’ĂȘtre.

Je vous dis Ă  trĂšs bientĂŽt pour toujours plus de minimalisme et de simplicitĂ©, mais en attendant j’ai une question pour vous: si vous n’aviez que 10 minutes pour quitter votre logement, qu’emporteriez-vous avec vous, et pourquoi ? Racontez-moi en commentaire, je suis curieuse de vous connaĂźtre un peu mieux 😉

14 réflexions sur “🛋 Minimalisme: l’art de vivre avec peu

  1. 10 minutes c’est long et court en meme temps! Ca laisse le temps de prendre le PC, une veste(je dĂ©teste avoir froid 😛 ) et mon sac Ă  main (papiers, argent, clĂ©s…) pour avoir le vraiment vital, puis de passer dans mes Ă©tagĂšres pour prendre quelques objets auquels je tiens vraiment: ma boite Ă  bonheurs (30 ans de petites choses dans une boite de caramels), 2 ou 3 livres de ma maman et ma grand-mĂšre, quelques petits objets en plus. Je crois que les dix minutes sont passĂ©es 😛
    Et toi?

    Aimé par 1 personne

    • Merci pour ton retour, je vais Ă©crire un article sur mes 10 minutes perso, dans lequel je poserai Ă  la fin une question encore plus essentielle 😉 Patience 😀

      J'aime

    • Oh et les 30 ans de petites choses dans une boĂźte de caramels, j’en suis amoureuse… ❀
      Je crois que je vais te piquer l'idĂ©e si tu me le permets 🙂

      J'aime

      • Oh bien sur, avec plaisir! J’ai toujours aimĂ© collectioner les petites choses qui ont une valeur pour moi (sentimentale, la pluspart sont des trucs trouvĂ©s ou qu’on m’a donnĂ©, ca ne vaut pas un sou). J’adore en montrĂ© e contenu aux gens que j’aime pour qu’ils voient qu’ils y ont leur place avec de petites choses qu’ils ont pour la pluspart oubliĂ©es depuis longtemps 😀
        J’ai hate de voir ton article 🙂

        Aimé par 1 personne

        • C’est tellement une belle idĂ©e, trĂšs touchante! Merci pour l’inspiration ❀

          J'aime

  2. Ok 10 minutes, je prends mon bĂ©bĂ©, l’argent planquĂ©, ma tablette, mon sac Ă  main et les clefs de voiture qui sont Ă  cĂŽtĂ©. Ai je vraiment besoin d’expliquer pourquoi 😉 ? La chair de ma chair, une coquette somme pour nous permettre de rebondir quelque soit les difficultĂ©s, nos papiers d’identitĂ© + carte vitale + CB et la voiture pour bouger car notre maison est Ă  la campagne.
    C’est pour moi l’essentiel 🙈, j’espùre que ce choix n’est pas trop honteux !!

    Aimé par 1 personne

    • Ohlala, ton choix n’a absolument rien de honteux, de toute façon il n’y a pas de mauvaises rĂ©ponses Ă  cette question, l’essentiel varie vraiment selon chacun 🙂
      Et franchement, je trouve que ce sont de trĂšs beaux choix. Le choix de la vie, de l’amour, de l’humanitĂ©.
      Merci pour ton retour!

      J'aime

  3. Si j’avais 10 minutes pour partir… ! Je crois qu’entre autre, j’emporterai de l’argent, mes carnets et cahiers d’Ă©criture, mes doudous (oui j’en ai^^), un stylo, l’ordi, portable et appareil photo avec les chargeurs, mon plaid, un pull et quelques vĂȘtements, des partitions de piano, mes 3 DVD du Seigneur des Anneaux version longue, mon collier evenstar et un autre (clĂ©), des baskets Ă  mes pieds, mes poules, et… le reste (pour la toilette, etc.) je pourrais peut-ĂȘtre l’acheter ! Enfin, ça dĂ©pend oĂč on va, et si c’est dĂ©truit aprĂšs. Et c qu’une estimation ! 🙂
    Il y a d’autres trucs auxquels je suis attachĂ©e ! Mais je pense pouvoir vivre avec relativement peu. Je ne suis pas hyper hyper matĂ©rialiste.
    Et je te retourne ta question ! 😉

    Aimé par 1 personne

    • Merci pour ton retour Nymeria 😀
      Tu auras ma liste demain, dùs minuit ce soir 😉

      J'aime

  4. Bonjour, ton article est agrĂ©able Ă  lire. Je te rejoint quand ut parle de la dĂ©formation du minimalisme, ne mode « survie » et pas en mode « humain ». C’est dommage et triste, ainsi que pour ceux et celles qui ne font pas l’effort de chercher plus loin. J’ai une question : qu’est-ce qui t’a amenĂ©, il y a 10 ans, Ă  faire du minimalisme ?
    de mon cĂŽtĂ©, si je n’avais que 10 min, je prendrais mon porte-carte (avec cni et cb), les clefs de la voiture, quelques vĂȘtements de rechange, quelques fruits et mon chĂ©ri. A la limite, je serais heureuse que tout brĂ»le, pour tout recommencĂ©, sans rien, Ă  neuf.

    Aimé par 1 personne

    • Merci pour ton commentaire Nala, je ferai un article prochainement pour expliquer mon cheminement vers le minimalisme 🙂
      Et merci pour ton retour. Je te comprends quand tu dis qu’Ă  la limite tu serais heureuse que tout brĂ»le, j’ai la mĂȘme sensation en moi.

      J'aime

  5. Ping : Si je n’avais que 10 minutes pour quitter mon logement… – Sobokuna Seikatsu

Les commentaires sont fermés.