L’audace de vivre avec mon coeur

Depuis très longtemps, de nombreuses années maintenant, j’ai un rêve, un rêve qui, comme tous les rêves, fait vibrer le coeur intensément, profondément.

Ce rêve, je l’avais tapi, enfoui au fond de moi parce que je croyais ne pas mériter de le réaliser, parce que je me sentais nulle, inadaptée, hors norme, pas « assez bien ».

Et puis depuis quelques semaines, ce rêve est revenu, si puissant et ardent que je le sens irradier, pulsatile, dans tout mon être.

S’en est presque douloureux à ce stade.

Si tu me suis depuis un bon moment maintenant, tu as peut-être deviné de quoi je parle, car je l’ai déjà mentionné à plusieurs reprises.

Tu sais, cette histoire redondante de blog mode…

J’ai été élevée avec une profonde réserve concernant l’appréciation du corps, l’esthétique physique.

Quand je me regardais dans la glace petite, ma grand-mère me disait que la vanité était un grave défaut. Je n’avais aucunement la sensation d’être vaniteuse. A cette époque, j’étais une petite fille bien dans mes baskets, mais ça n’a pas duré.

J’ai donc grandi avec plusieurs croyances graves et mutilantes: la première, que prendre soin de son corps et l’apprécier était une manifestation vaniteuse, narcissique et totalement superficielle de l’être humain.

La seconde, que le corps est sale et tabou. J’ai passé mon adolescence à me sentir répugnante.

La troisième, qu’un corps pulpeux ne doit pas être mis en valeur mais caché, car hors-norme et inesthétique.

Après 20 ans passés à me mutiler physiquement, à me torturer pour être mince, pour entrer dans un moule qui ne me correspond pas, à perdre toute estime de moi à cause d’un corps « hors norme », j’ai décrété que tout cela était révolu, et qu’il était grand temps que je réalise ce rêve.

Un blog mode.

Depuis l’adolescence j’adore les vêtements.

Durant mes années d’achats compulsifs, j’en ai achetés des tonnes, dont une grande majorité n’ont jamais été portés car je prenais la taille que je désirais faire, et non pas la taille que je faisais réellement.

J’étais si malheureuse de voir ces beaux vêtements dans mon dressing sans pouvoir les porter.

J’aime sentir que mes vêtements reflètent ma personnalité, mon humeur du jour, mes aspirations, mes envies.

J’aime associer les vêtements, les mixer et matcher entre eux, m’amuser avec eux pour sans arrêt me réinventer.

Le style qui me caractérise le mieux, c’est le style preppy, traduisible aujourd’hui par « look d’écolière », un mix de « mignon » et de « sophistiqué », parfois un mélange masculin-féminin, boyish; même si j’ai aussi fréquemment des aspirations rétro-romantiques.

Rien n’est figé, au contraire: la mode est un jeu, un éternel renouvellement, un continuel recommencement, une réinvention perpétuelle de nos aspirations, de nos inspirations.

J’ai donc décidé d’intégrer de plus en plus d’articles de mode et de beauté dans cet univers qui est le mien, tout simplement car c’est une part importante de ma vie, et que je ne veux plus me nier sous prétexte de croyances erronnées qui ne m’appartiennent pas à ce sujet.

J’avance en écoutant mon coeur, c’est une totale métamorphose qui s’opère en moi.

8 commentaires sur “L’audace de vivre avec mon coeur

    1. J’adore ce commentaire, merci Isabelle, ça fait du bien de lâcher du lest… 🐿🦊🌻

      J'aime

  1. Coucou 😉
    Je trouve ton article touchant, sincère et courageux. De plus, tu as complètement raison de vivre pour ce que tu aimes. Je partage avec toi cet amour des vêtements, du style, de la mode, c’est pourquoi j’ai créé un blog mode/beauté/lifestyle. Tout en n’oubliant pas qu’effectivement la mode n’est pas un carcan mais au contraire, une manière d’exprimer sa liberté, ses goûts et ses envies.
    J’ai hâte de lire tes futurs articles mode/beauté ! 🙂
    Bisous

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou, je suis très heureuse de lire ton commentaire, merci! Je suis allée voir sur ton blog et je vais y retourner car je l’apprécie beaucoup -surtout cette histoire d’encre à sourcils Dior, moi qui ait des sourcils un peu anarchiques-. Je n’ai plus qu’à passer à l’action, c’est sûrement l’étape la plus dure!
      Bisous et merci pour ton soutien 🙏🏻

      Aimé par 1 personne

    1. Merci beaucoup Celia, je suis allée voir ton blog et je me suis abonnée, j’aime beaucoup ton contenu, et merci pour la découverte de Alice Esmeralda! Au top! Bise

      J'aime

Les commentaires sont fermés.