Bonheur d’une vie simple #3

Je souris toujours lorsque j’entends « Le ménage, quelle corvée, moi j’ai horreur de ça », parce qu’à contrario j’adore prendre soin de ma maison en la nettoyant et en la rangeant un peu chaque jour.

C’est ma petite routine du matin.

Après mon petit déjeuner, j’arrange les coussins du canapé, je plie les plaids utilisés la veille pour regarder un bon film ou une série, je débarrasse la table du salon si besoin, en ramenant nos tasses dans l’évier.

J’ouvre toutes les fenêtres au petit matin, quand il fait encore bien frais afin de renouveler l’air de la maison.
Je ramasse tout ce qui traîne dans toutes les pièces, je range mon linge, je charge le lave-vaisselle, passe un petit coup d’éponge dans la cuisine, un coup de plumeau sur les meubles et les feuilles de mes plantes, puis un coup d’aspirateur dans toute la maison.

Si besoin je mets une machine en route, puis j’étends mon linge dehors, sur la corde à linge de mon petit jardin.

La quiétude que je ressens lorsque je fais mon ménage me montre encore une fois à quel point les gestes et actions du quotidien sont essentiels à notre bien-être et à notre santé.

Cet enchaînement répétitif au fil des jours nous aide à poser un cadre dans nos vies, un cadre rassurant, protecteur, mais surtout épanouissant.

Selon moi cela ne sert à rien de chercher l’exaltation au dehors, au contraire la vie la plus simple et la plus libérée des contraintes possible devrait être notre objectif à toutes et tous pour vivre dans la santé et le calme, dans la douceur et la tranquillité.

Qu’est-ce que la vie humaine si nous n’accordons pas d’importance à ses détails du quotidien?

Pourquoi ces gestes emplis de sens, comme faire à manger, ranger sa maison, faire son lit, brûler de l’encens, déguster un bon thé sont-ils perçus aujourd’hui comme ennuyeux, rébarbatifs, dénués d’intérêt pour de nombreuses personnes?

L’été mon plus grand plaisir est d’observer la beauté du ciel nocturne, la magie brillante des étoiles, guettant avec excitation le passage furtif d’une étoile filante pour faire un voeu sous le firmament.

A l’Automne, ce que je préfère c’est marcher dans les feuilles mortes craquantes, savourant ce doux bruit sous la semelle de mes chaussures.

J’adore aussi regarder la pluie tomber par la fenêtre et rêver pendant des heures.

En hiver, je me réjouis du froid qui pique les joues, et j’observe avec bonheur les oiseaux manger les graines que je leur offre chaque année à travers la fenêtre.

Au Printemps, je m’extasie devant la Nature qui renaît: bourgeons, premières fleurs, retour du chant des oiseaux, parades nuptiales, retour de la douceur et du soleil qui réchauffe avec tendresse la joue des promeneurs.

Chaque saison a tellement à nous offrir, accordons-leur à chacune notre attention la plus grande.

Nous faisons partie intégrante de la Nature, ce que nous avons tendance à oublier trop rapidement en l’exploitant et l’avilissant, elle qui nous offre tout sans la moindre limite.

Respectons-la, écoutons-la, calons-nous sur ses rythmes qui sont bénéfiques à tous les être vivants, ralentissons, adoptons une slow life tellement riche de sens que le monde extérieur, progressivement, n’aura plus la moindre emprise sur nous.

Sur ces doux écrits, je te souhaite une très belle journée, un beau week-end heureux et joyeux, plein d’éclats de rire, de tendresse et de douceur, et je te donne rendez-vous sur le blog à mon retour de vacances, le lundi 8 Octobre dans l’après-midi.

Milliers de coeurs sur toi 💛

Ps: petite nouveauté dorénavant, une intégration musicale de mon petit univers à chaque article. ☺️

 

2 commentaires sur “Bonheur d’une vie simple #3

  1. Je te souhaite une belle semaine chère Alice, et au cas où tu te serais déjà envolée vers ta destination, et que tu lis ce message à ton retour, je te souhaite la bienvenue pour ton retour dans ton charmant cocon de douceur, l’esprit remplis de vagues et d’embruns. ❤

    Aimé par 1 personne

Les commentaires sont fermés.