Lookbook #1

Coucou,

En ce moment je ne suis pas trop disponible car ma vie est en train de complètement changer, alors je voulais te montrer quelques petites photos (toujours timides) de mes premiers looks pour te faire patienter en attendant mon retour et mes grands articles.

J’ai encore du mal à assumer mon corps, mes formes, ma silhouette, d’où mes sourires crispés et mes difficultés à faire des photos où je regarde l’objectif et où je ne me cache pas derrière un regard fuyant et/ou mon téléphone!

Bref!

Prends soin de toi, coeur sur toi 💛

 

Celui-ci tu le connais déjà!

 

Dans mon dressing + mon premier look

Dans mon dressing + mon premier look

A 28 ans, je crois avoir presque expérimenté tous les styles possibles et imaginables: sportive, gothique, métalleuse, skateuse, baba cool, no look jean-basket-t-shirt, rétro/pin-up… jusqu’à aujourd’hui, où j’ai enfin osé affirmer mon identité vestimentaire.

Je ne peux pas dire que j’ai enfin « trouvé » mon style, car je le connaissais depuis un moment déjà et m’y orientais très souvent, avant de faire machine arrière car je n’osais pas, n’assumais pas.

Je me retrouvais alors avec des vêtements hétéroclites qui ne s’assortissaient pas entre eux, et ne trouvaient jamais rien à me mettre malgré la grande quantité de vêtements à ma disposition.

Pourquoi je n’osais pas, pourquoi je n’assumais pas reste un mystère, puisque mon style adoré est tout ce qu’il y a de plus « portable »: pas d’excentricité ni de pièces « fortes » à oser porter en public mais plutôt un style classique, passe-partout avec néanmoins une petite touche d’originalité.

Je n’osais peut-être juste pas assumer ma personnalité aux yeux du monde, rien à voir avec les spécificités de mon style préféré.

Tu l’auras compris au nouveau nom de mon blog, je parle du style preppy.

Le style preppy aujourd’hui se traduit au plus juste par « un style d’écolière« , un équilibre entre le look mignon et le look féminin qui me colle parfaitement à la peau.

En toute franchise, oser assumer mon style et mes envies vestimentaires a été une vraie libération pour moi, car cela a mis fin aux achats compulsifs de vêtements à visée compensatoire face à ma frustration de ne pas m’habiller comme je le voulais et cela m’a permis également de faire un vrai tri dans ma garde-robe et de ne garder que le preppy que j’affectionne tant.

Du coup, ma garde-robe est fortement réduite, mais comme une grande majorité des pièces s’accordent parfaitement entre elles, j’ai de nombreuses possibilités de tenues à mon actif, simplement en mixant et en matchant les pièces entre elles.

Après avoir fait un nombre incalculable de tri de dressing, vendu de nombreuses pièces, acheté des vêtements jamais portés ou si peu, gaspillé des milliers d’euros en achats compulsifs au fil des années, j’ai trouvé la paix avec mon apparence vestimentaire, et c’est à mon sens un pas très important vers l’acceptation de soi, puisque assumer son style, c’est assumer, d’après moi, une part importante de sa personnalité et s’autoriser à se montrer, à se dévoiler aux autres tels que l’on est, c’est-à-dire nous-mêmes.

J’ai écrit un article récemment pour avoir un dressing au top en 5 étapes, si tu ne l’as pas lu, je t’invite à le lire. Les conseils y sont simples et concrets et permettent de faire un gros premier pas dans le désencombrement de sa garde-robe.

Ceci dit, si tu n’as pas encore trouvé ton style, je pense que le plus gros reste à faire, mais je ne dis pas ça pour te décourager, au contraire, je t’encourage à te trouver vestimentairement parlant.

Mon conseil, c’est d’aller sur Pinterest et d’épingler des photos de looks que tu apprécies le plus; au bout d’un moment tu verras sûrement des similitudes et des points communs entre les photos, ce qui te permettra de cibler un style, une identité vestimentaire qui te plait et te convient.

Mon nouveau pas à assumer, c’est de m’accepter physiquement, et de franchir le cap en postant mes look ici, ce dont je vous ai parlé il y a peu de temps.

J’ai déjà posté un look sur instagram malgré les difficultés de cadrage que je rencontre, s’ajoutant à cela mon malaise profond de me voir en entière sur les photos.

Alors je prends mon courage à deux mains et je le met ici, mon look classique noir et blanc avec mes escarpins Chie Mihara que j’aime tellement.

Mon premier, pris dans mon miroir parce que je n’arrive à me prendre en photo que comme ça pour l’instant.

Dans une société qui taille en pièce les kilos superflus, les femmes pulpeuses, j’ose m’assumer et me montrer, parce qu’en ai assez de me cacher du monde. Voilà.

 

Coeur sur toi 💛

 

Chemisier Bik Bok / Zalando

Jupe Even & Odd / Zalando

Collants / Le Bourget

Escarpins Chie Mihara / Sarenza