Des oiseaux, du calme, de l’introspection et du changement

Des oiseaux, du calme, de l’introspection et du changement

Bonjour tout le monde,

Je suis rentrée de mon séjour à Carnac dimanche dernier, mais la coupure avec Internet m’a fait tellement de bien que je ne me suis pas reconnectée avant aujourd’hui.

On dit que les voyages forment la jeunesse, et je suis bien d’accord avec ce proverbe; je suis revenue changée de la Bretagne, plus sûre de moi par rapport à mes choix de vie au quotidien, plus assurée quant à mes rêves.

Je me suis délectée du spectacle et du ballet aérien des oiseaux, j’ai pris des dizaines de photos d’oiseaux, de mouettes et de goélands principalement -d’ailleurs je crois que ces deux volatiles que j’adore représentent à eux seuls plus de 60% du total de mes photos!-, j’ai laissé venir l’inspiration de la nature en moi et je me suis gorgée de vie, bercée par les vagues, le ressac et les clapotis de l’océan.

J’ai savouré ce calme enchanteur, ce silence que je recherche tellement sans vraiment le trouver dans mon quotidien, et qui me manque tellement…

J’aime le silence, j’aime le calme, j’aime la tranquillité.

 

Le silence, ce cadeau des anges dont nous ne voulons plus, que nous ne cherchons plus à ouvrir.

Christian Bobin, L’homme-joie

 

 

 

Ma déconnexion des écrans m’a fait un bien fou et m’a permis de retrouver l’un de mes premiers amours de ma vie, la lecture, une passion dévorante et ensorcelante, et nos retrouvailles m’enchantent…

Je ne suis donc quasiment plus sur mon ordinateur, d’où mon silence, ce qui ne m’empêche pas de penser à vous mes lectrices, mes lecteurs.

Je vous prépare une petite surprise, enfin, plutôt une grosse mais je n’en dis pas plus, parce que j’aime vous entourer de suspense… 🙃

Ce sont beaucoup d’émotions qui m’assaillent en ce moment, je suis en pleine introspection mais également en pleine libération d’une énergie créatrice presque violente, alors je la laisse sortir, je la laisse s’exprimer.

Une chose est sûre, c’est que j’ai compris ce qui m’anime en profondeur et que je vais y consacrer dorénavant chaque seconde de mon existence.

Peu importe l’orientation que je vais prendre ces prochains jours, dans ma vie, sur mon blog, je continuerai toujours à écrire et à penser à vous qui me donnez l’impulsion pour vivre encore et toujours plus intensément cette passion.

Pour cela, vous avez toute ma gratitude.

Je vous souhaite le plus doux des dimanches, et je vous laisse avec une merveilleuse citation que j’adore et mes deux photos de mouettes préférées (en haut et ci-dessous), prises à Carnac et à Quiberon.

 

L’étonnement devant le vol merveilleux de la mouette: comment s’est fait ce vaisseau-là?

Combien de gens ont vu planer des mouettes sans distinguer le mystère qui plane avec elles? Que Dieu me donne d’entendre toujours et de faire entendre aux autres jusqu’à la griserie, l’immense musique des choses!

Ajouter un seul point, si petit soit-il, à la magnifique broderie de la vie; discerner l’immense qui se fait au terme de nos activités infimes, le discerner et y adhérer, tel est le grand secret du bonheur.

Pierre Teilhard de Chardin, Lettre à Jeanne Mortier

 

Bonheur d’une vie simple #3

Bonheur d’une vie simple #3

Je souris toujours lorsque j’entends « Le ménage, quelle corvée, moi j’ai horreur de ça », parce qu’à contrario j’adore prendre soin de ma maison en la nettoyant et en la rangeant un peu chaque jour.

C’est ma petite routine du matin.

Après mon petit déjeuner, j’arrange les coussins du canapé, je plie les plaids utilisés la veille pour regarder un bon film ou une série, je débarrasse la table du salon si besoin, en ramenant nos tasses dans l’évier.

J’ouvre toutes les fenêtres au petit matin, quand il fait encore bien frais afin de renouveler l’air de la maison.
Je ramasse tout ce qui traîne dans toutes les pièces, je range mon linge, je charge le lave-vaisselle, passe un petit coup d’éponge dans la cuisine, un coup de plumeau sur les meubles et les feuilles de mes plantes, puis un coup d’aspirateur dans toute la maison.

Si besoin je mets une machine en route, puis j’étends mon linge dehors, sur la corde à linge de mon petit jardin.

La quiétude que je ressens lorsque je fais mon ménage me montre encore une fois à quel point les gestes et actions du quotidien sont essentiels à notre bien-être et à notre santé.

Cet enchaînement répétitif au fil des jours nous aide à poser un cadre dans nos vies, un cadre rassurant, protecteur, mais surtout épanouissant.

Selon moi cela ne sert à rien de chercher l’exaltation au dehors, au contraire la vie la plus simple et la plus libérée des contraintes possible devrait être notre objectif à toutes et tous pour vivre dans la santé et le calme, dans la douceur et la tranquillité.

Qu’est-ce que la vie humaine si nous n’accordons pas d’importance à ses détails du quotidien?

Pourquoi ces gestes emplis de sens, comme faire à manger, ranger sa maison, faire son lit, brûler de l’encens, déguster un bon thé sont-ils perçus aujourd’hui comme ennuyeux, rébarbatifs, dénués d’intérêt pour de nombreuses personnes?

L’été mon plus grand plaisir est d’observer la beauté du ciel nocturne, la magie brillante des étoiles, guettant avec excitation le passage furtif d’une étoile filante pour faire un voeu sous le firmament.

A l’Automne, ce que je préfère c’est marcher dans les feuilles mortes craquantes, savourant ce doux bruit sous la semelle de mes chaussures.

J’adore aussi regarder la pluie tomber par la fenêtre et rêver pendant des heures.

En hiver, je me réjouis du froid qui pique les joues, et j’observe avec bonheur les oiseaux manger les graines que je leur offre chaque année à travers la fenêtre.

Au Printemps, je m’extasie devant la Nature qui renaît: bourgeons, premières fleurs, retour du chant des oiseaux, parades nuptiales, retour de la douceur et du soleil qui réchauffe avec tendresse la joue des promeneurs.

Chaque saison a tellement à nous offrir, accordons-leur à chacune notre attention la plus grande.

Nous faisons partie intégrante de la Nature, ce que nous avons tendance à oublier trop rapidement en l’exploitant et l’avilissant, elle qui nous offre tout sans la moindre limite.

Respectons-la, écoutons-la, calons-nous sur ses rythmes qui sont bénéfiques à tous les être vivants, ralentissons, adoptons une slow life tellement riche de sens que le monde extérieur, progressivement, n’aura plus la moindre emprise sur nous.

Sur ces doux écrits, je te souhaite une très belle journée, un beau week-end heureux et joyeux, plein d’éclats de rire, de tendresse et de douceur, et je te donne rendez-vous sur le blog à mon retour de vacances, le lundi 8 Octobre dans l’après-midi.

Milliers de coeurs sur toi 💛

Ps: petite nouveauté dorénavant, une intégration musicale de mon petit univers à chaque article. ☺️

 

Mes 5 objets indispensables pour l’Automne

Mes 5 objets indispensables pour l’Automne

L’Automne et le froid s’installent petit à petit et j’ai sorti l’attirail pour passer les prochains mois dans la douceur, le confort et le bonheur de ma vie simple et douillette.

Voici aujourd’hui mon TOP 5 des objets indispensables pour affronter le vent, le froid, et surtout ma saison préférée!

1# Ma bouillotte « lapin »

Une bouillotte est un accessoire très utile et que je juge indispensable, et ce d’ailleurs toute l’année. Mais quand le froid arrive elle m’est encore plus essentielle!

Parfaite pour soulager les maux de ventre, les douleurs musculaires et articulaires, pour réchauffer le lit quand il fait froid, les pieds glacés ou simplement pour apporter un peu de chaleur pendant un bon film…

IN-DIS-PEN-SA-BLE vous dis-je! 🐰

Et si en plus c’est une bouillotte-peluche-lapin-bélier-parfumée-à-la-lavande, je ne réponds plus de rien…

 

 

#2 Mon plaid gris perle en polaire

Le plaid, l’essentiel du canapé et/ou du fauteuil.

Essentiel pour lire, emmitouflée dedans avec une boisson chaude quand la grisaille s’invite dans le ciel.

Une petite couverture d’appoint pour se réchauffer, pour cocooner en regardant la version longue du Seigneur des Anneaux (n’est-ce pas ma chère Nymeria? 💛 ), le bonheur en somme…

 

 

#3 Ma maxi écharpe cuivrée

Qui dit Automne dit « température en chute libre » et petit vent frais qui titille la gorge.

Très fragile de ce côté là, je fais attention à ne pas prendre froid.

Avec cette maxi écharpe couleur cuivre, je vais pouvoir me fondre incognito parmi les arbres, à moins que l’on distingue le petit fil métallisé et que ma « couverture de ninjette des arbres » ne soit grillée?! 🤔

 

 

#4 Mon baume à lèvres Crazy Rumors

Le vent glacial qui souffle parfois dès l’Automne a tendance à me dessécher les lèvres puissance 2000. Je ne sors pas sans lui! Le mien est vegan et parfumé « Fraise au chocolat ».

 

 

#5 Ma tasse « renards » 

Peut-on tout bonnement imaginer un Automne sans thé, tisane, infusion, chocolat chaud, cappucino et délicieuse soupe 🥣?

Non.

NON.

N-O-N.

Ma tasse renards (Maisons du Monde) est parfaite pour la saison, avec sa anse super pratique et surtout, ses imprimés trop mimi. 🦊🦊🦊🦊

 

 

Et toi, quels sont tes essentiels pour passer un bel Automne? 🍂🌰🐿

Raconte (s’il te plait!)

Coeur sur toi 💛

Partir en vacances: l’occasion idéale pour se recentrer et se désencombrer

Partir en vacances: l’occasion idéale pour se recentrer et se désencombrer

Je suis à trois jours de partir en Bretagne avec ma maman, plus précisément à Carnac, et je m’apprête à faire ma valise.

De nature plutôt (très) organisée, j’ai préparé une liste des choses à emmener par catégorie: vêtements, chaussures, accessoires, produits de toilette et de soins, petites choses du quotidien (lunettes, gourde, porte-monnaie…)…

Rédiger une liste me permet de me focaliser sur l’essentiel, afin de ne pas me charger inutilement pour mon séjour.

Cela implique de se renseigner sur la météo du lieu de vacances à l’avance, d’anticiper des changements de dernière minute, de prendre en compte le fait que je vais être au bord de l’océan et qu’il peut y avoir du vent, faire plus froid que dans les terres… et d’adapter également ma liste d’affaires par rapport aux activités et sorties prévues au programmes.

Une fois que tous ces paramètres ont été pris en compte, il s’agit de « concocter » des tenues les plus passe-partout possibles, et de mixer un maximum d’éléments entre eux pour emporter un minimum d’affaires, car franchement, qui apprécie d’avoir des tonnes de bagages à porter en vacances?

En tout cas pas moi!

 

Pour les produits d’hygiène, de soins et le maquillage, le minimum syndical va être emporté, le but: efficacité maximale avec un encombrement minimal encore une fois.

Si tu as lu mon article concernant mon grand tri automnal (et si tu ne l’as pas encore lu, fonce à la vitesse de l’éclair en cliquant sur le lien!), tu sais que j’ai un gros sac (enfin pas si gros mais bien assez quand même) de produits de soins et d’hygiène à terminer.

Ce sont pour la grande majorité des restes d’achats compulsifs de ces derniers mois difficiles.

J’ai décidé d’emmener tous les fonds de tubes en vacances pour les écouler et ne pas les ramener chez moi, afin de me désencombrer d’une bonne partie de mes surplus rapidement.

Si je veux m’en débarrasser rapidement, c’est parce que les voir me déclenche des crises de culpabilité intenses.

Je pourrais les donner mais je souhaite assumer mon erreur.

Les jeter serait anti-productif pour l’écolo que je suis (même si de ce côté-là j’ai un peu régressé ces derniers temps, mais je me rattrape petit à petit)!

Bref, en gros je vais bazarder plein de tubes et de flacons de crème en trop en profitant de mon voyage!

Partir en vacances permet vraiment de se recentrer sur ce qui est important, autant d’un point de vue matériel (voyager léger et prendre uniquement ce dont nous avons besoin) mais aussi sur le plan psychologique, car en quittant son quotidien et la routine qui y est installée également, on peut prendre du recul sur nos soucis, nos peurs, nos interrogations, et même nos projets, ce qui est une opportunité extraordinaire pour repartir du bon pied en revenant chez soi.

Je file vous programmer deux articles pour ce week-end, parce que je vous aime et que j’ai des choses à vous écrire avant de partir, et ensuite je commencerai à faire ma valise.

Youpi, à moi les mouettes, l’air iodé, les vagues et les crêpes bretonnes! 🥞

Coeur sur toi, et bon week-end! 💛